1
2
3
4
5
6
7
8
9

Couture

Cette activité a commencé en 2002, à savoir avant que l´Association ne soit enregistrée, et elle est donc la plus ancienne activité. Après le déménagement d´Else à Saaba, les voisines l´ont contacté et demandé si elle pouvait les apprendre quelque chose. Elle a donc formé quelques femmes en broderie et tricotage quand elle était libre les samedis. Plus tard on a acheté une machine à coudre et embauché une formatrice, et l´atelier s´est développé en un atelier professionnel. Dans plusieurs périodes on a eu des formatrices burkinabès, et des visiteurs de l´Europe ont aussi donné un coup de main.

L´atelier fait des petites et des grandes trousses, des sacs, des balles, des chapeaux, des vêtements pour les enfants, des chemises etc. etc. Au fur et à mesure on a développé une bonne coopération entre les tisseuses et les couturières. Les couturières mettent des attaches dans les torchons. Elles coudent les pagnes tissées et en font des coussins, des tabliers, des sets de table etc.

Les marchandises sont dans une large mesure vendues dans notre propre boutique, en plus dans des boutiques et aux marchés de Ouagadougou et Bobo Dioulasso, mais aussi en Europe. Chaque année un conteneur est envoyé au Danemark avec des marchandises des groupes du tissage, du savon et de la couture, et les marchandises sont vendues un peu partout au Danemark, par des amis de l´Association, ainsi qu’aux différentes boutiques et aux marchés. . En plus nous vendons en Allemagne, Angleterre et Suède, et en 2014, nous avons eu une coopération avec l´entreprise suédoise Gudrun Sjödén, qui a photographié son catalogue d´automne à l’Association Kologh Nabai et acheté beaucoup de marchandises.